Back to the previous page

FRANCE / Paris: Le rayon vert


until Sunday July 03 2011
Art

Palais de Tokyo
T : +33 (0)1 47 23 54 01
13, avenue du Président Wilson
75008 Paris
France

accueil@palaisdetokyo.com
www.palaisdetokyo.com/

Ainsi intitulée, cette exposition dessine des confluences aussi singulières que l’optique et l’amour, l’instant et les superstitions.

Chacune des propositions présentées à cette occasion développe une relation particulière au temps, ses variations et ses expérimentations. Dans une oscillation de tous les possibles, les résidents du Pavillon proposent un projet où s’entremêlent performance, concert, variations, dilatations, hypothèses et potentiels.

1882 : Jules Verne écrit Le Rayon vert, un roman inspiré d’un phénomène optique éponyme.

1947 : Dans le cadre de l’Exposition internationale du surréalisme à la Galerie Maeght, Frederick J. Kiesler présente notamment une série d’installations intitulées successivement « Salle des superstitions », « Totem des religions » et enfin « Le Rayon vert », un ensemble qu’il conçoit comme le lieu de convergence des arts pour l’élaboration d’une architecture magique en opposition à l’architecture du Corbusier.

1986 : Pour réaliser un film intitulé Le Rayon vert, Eric Rohmer s’inspire de quelques vers écrits par Arthur Rimbaud : « Ah ! que le temps vienne / Où les cœurs s’éprennent ».

Depuis 1989 : Le 13 de chaque mois à California City, en plein désert de Mojave, certains prétendent que la Vierge Marie apparaît un temps donné dans le ciel. Des centaines de pèlerins affluent ainsi régulièrement, scrutant les nuages, dans l’attente d’une apparition céleste.